être mère est le job le plus gratifiant et le plus dur qui existe, à la fois difficile et agréable; fatigant et apaisant ; mais aussi compliqué qu’il soit, ça n’a jamais été une science exacte.

En mettant un petit être vivant au monde pour la première fois, on est pas sur à quoi s’attendre; on nous gave de récit sur l’instinct maternelle, de comment tout viendra naturellement comme si c’était inné de tout savoir.

Quand il s’agit de prendre soin de son bébé; chaque mère fait de son mieux, pourtant aux yeux des gens ce n’est jamais suffisant; jamais assez correcte, et tout le monde veut y ajouter son grain de sel.

Donc, aujourd’hui et dans cette catégorie; on va tenter d’aider les jeunes et nouvelles mamans à se retrouver dans leur nouvelles vies.

Pourquoi l’allaitement maternel?

Bien qu’on entend partout et tout le temps des bienfaits de donner le sein que ce soit pour la mère ou son enfant; je juge que c’est toujours bénéfique de rappeler aux femmes l’importance de ceci.

L’Organisation mondiale de la santé OMS recommande un allaitement maternel exclusif pendant 4 à 6 mois.

L’allaitement maternelle demeurent la meilleure alimentation que vous pouvez offrir à votre nouveau-né ou nourrisson; un modèle nutritionnel qui s’adapte constamment aux besoins de votre bébé, selon le cycle nycthémère, l’âge et le terme ; ça le protégera des infections et des allergies ; et ça vous rapprochera d’avantage, et créera les premiers liens mère-enfant.

Comment et quand commencer l’allaitement?

Le plutôt le sein est donné au bébé après la naissance, le mieux c’est.

Le nouveau né doit être maintenu au niveau du sein; le ventre de ce dernier collé à celui de sa mère; et son oreille, son épaule et sa hanche doivent être aligner.

Il est facile de focaliser l’attention du bébé sur le sein s’il a faim, sinon, il suffit d’effleurer ses lèvres avec le téton, et il tiendra le sein.

les tétés seront adaptées aux besoins et demande du bébé; le nouveau né repu lâche le sein et s’endort, unique indicateur de la fin de la tété, s’il lâche le sein en étant toujours éveiller, essayez de lui donner l’autre sein.

le mère doit se laver régulièrement les tétons avec de l’eau et du savon.

un allaitement réussi, se traduit par le gain de’un poids de 200 à 250 g/semaine.

En cas de choix d’allaitement maternel exclusif, une supplémentation en vitamine K et en vitamine D est nécessaire.

Enfin, il ne faut pas paniquer, ni culpabiliser du fait que ça vous parait compliqué et difficile, car être parent ça s’apprend!

Leave a comment