Pilule 1ère, 4ème génération, dispositif intra utérin, implant, ou encore la méthode Ogino-Knaus …etc.
De nos jours les méthodes contraceptives sont nombreuses et variées; et c’est facile de se perdre dans le sujet; et avoir des difficultés à prendre la bonne décision.
Car oui votre médecin est là pour vous conseiller ;mais il est important de savoir que certaines méthodes sont plus efficaces que d’autre ;mais aussi que toutes les méthodes ne sont pas sans effets secondaire qui sont parfois assez contraignantes.

Quelles sont les méthodes les plus efficaces, et comment peut-on comparer entre les méthodes ?

L’indice de PEARL, mesure l’efficacité d’une méthode contraceptive; c’est le nombre de grossesses non désirées chez 100 femmes pendant une année.
Autrement dit; un indice de 1% AF (année-femme) signifie qu’une femme sur 100 utilisant la même méthode contraceptive; est tombée enceinte cette année.
Plus l’indice est faible, meilleure est la contraception.

Voici les 5 moyens de contraceptions les plus efficaces :

5 – le préservatif masculin :

Étant le seul moyen de protection contre les infections sexuellement transmissible; c’est la méthode de choix en cas de partenaires occasionnels ou multiples; mais il est conseillé de la couplée à un autre contraceptif plus efficace; vu sa non fiabilité et son indice de PEARL élevé 2% AF.

4 – le dispositif intra-utérin à cuivre :

Le dispositif est inséré dans la cavité utérine et assure d’une part un effet toxique par le cuivre sur les spermatozoïdes; ce qui inhibe la fécondation, et d’une autre part une inflammation de l’endomètre qui empêche la nidation de façon réversible. Le stérilet bien que je n’aime pas ce mot est efficace (0.6% AF); pas cher et sans effets secondaires systémiques; c’est la meilleure option si vous ne supportez pas les effets indésirables des contraceptifs hormonaux.

3 – la contraception œstroprogestative :

Les oestroprogestatifs restent le moyen contraceptif préféré de beaucoup de femmes tout particulièrement la pilule pour son efficacité (0.3% AF); sa bonne tolérance mais aussi pour ses effets bénéfiques pour la régularisation du cycle menstruel ou encore diminution des dysménorrhées.
Le problème avec la pilule est l’oubli d’un comprimé; ce qui arrive assez fréquemment; donc si vous êtes tête en l’air comme moi; le patch cutané oestroprogestatif est fait pour vous car il permet une meilleure observance; vous aurez à le changer qu’une seule fois par semaine.
Une autre forme; moins connue; mais qui demande encore moins d’effort est l’anneau vaginal; comme son nom l’indique c’est un anneau qu’on introduit au fond du vagin qui va délivrer une faible dose quotidienne d’oestroprogestatif; un anneau assure 3 semaine de contraception efficace; donc il faut le changer qu’une fois par mois.

2 – dispositif intra-utérin à progestérone :

Tout comme le stérilet à cuivre le DIU à progestérone se place dans la cavité utérine, mais son mode d’action est différent; car ce dernier assure un effet anti-nidatoire par l’atrophie endométriale; ainsi que la modification de la glaire cervicale qui va stopper l’ascension des spermatozoïdes.
Cette méthode de contraception est une des plus efficaces (0.1% AF).

1 – implant sous cutané à progestérone :

Le contraceptif le plus efficace (0.05% AF) est un bâtonnet de quelques centimètres inséré en sous cutané sous anesthésie locale au niveau de la face interne du bras non dominant; il délivre en continu un progestatif pendant 03 ans.

Enfin je tiens à vous parler de la contraception d’urgence; pour éviter une grossesse non désirée après un rapport sexuel non protégé ou un oubli d’une pilule, cette contraception peut vous sauver d’une situation stressante !
Il en existe deux :
Le progestatif de 3ème génération (NORLEVO) dite pilule du lendemain, est un comprimé qui se doit d’être pris dans les 72h suivant un rapport potentiellement fécondant; le plutôt sera le mieux; vu que son efficacité diminue avec le temps.

L’acétata d’ulipristal (ELLAONE) communément connu par la pilule du surlendemain, inhibe l’ovulation, et les règles surviennent dans 80% des cas à la date prévue; sans effets secondaires métaboliques; hépatiques ou vasculaire; elle est 3 fois plus efficace que la pilule du lendemain, et son efficacité dure 5 jours.

Leave a comment